Bilitis Poirier, quel est ton parcours ?

Un parcours plutĂŽt libre, d’abord couvĂ© sous un Poirier, j’ai commencĂ© par caqueter du cĂŽtĂ© de la Commedia Dell'arte, j’ai grattĂ© la terre des ateliers de Haute Couture parisiens, puis fardĂ©s des becs de poules au cinĂ©matographe.

Je me suis nichĂ©e dans les coulisses avec mon argentique et j'ai dĂ©ployĂ© mes ailes par delĂ  les frontiĂšres de la basse-cour, confectionnant des huppes sur mesures pour tĂȘtes de luxe, avant de revenir Ă  l’assemblage de clichĂ©s, de films beautĂ© et de documentaires.  

Il me restait quelques plumes sur le plastron pour imaginer  « PlumifĂšre », sculptures Ă  l’aiguille de plantes imaginaires. 

Aujourd’hui, je remets la main à la plume, couleur encre de Chine.


 Je ne suis pas trÚs "métaphore volatile". Aurais-tu des photos ?

Voui 👇

Quelques spécimens de "PlumifÚre" 2017/2021

L’aventure PlumifĂšre Ă  durĂ©e quelques annĂ©es, juste le temps de Upcycler la jolie mercerie de mon ancien atelier, pour le transformer en pĂ©piniĂšre de plantes imaginaires. Une douce et joyeuse parenthĂšse, avant de repartir Ă  de nouvelles aventures !

RĂ©alisations  🎬  Un petit choix de ❀

Création et confection d'accessoires et coiffure avec John Nollet - 2000/2014

Maquilleuse / Réalisation de making of  - Alizée de 2001/2016